Autriche : première projection de ? La Styrie rencontre Wenzhou ?

[Source]????Institut Confucius de l’Université de Graz en Autriche?[Time]????2019-09-29 15:37:59?
?

? La Styrie rencontre Wenzhou ?, une série de 20 épisodes, a tenu la cérémonie pour la première projection en Autriche le 16 septembre dans l’auditorium de l’Université de Graz. Cette série présente les différences et similitudes culturelles entre la Styrie, un Land d’Autriche, et Wenzhou, une ville chinoise, à travers une histoire d’amour entre une jeune fille autrichienne et un jeune homme chinois.

La cérémonie a réuni Barbara Eibinger-Miedl, ministre de l’Economie, du Tourisme, des Affaires européennes, des Sciences et des Recherches du Land de Styrie, Martin Polaschek, vice-président de l’Université de Graz, et Chen Ping, conseiller culturel de l’ambassade de Chine en Autriche. Plus de 400 invités d’honneur venant de différents milieux chinois et autrichiens ont assisté à l’événement.


Lors de la cérémonie

L’événement a levé son rideau dans des musiques classiques chinoises et autrichiennes comme ? Belles fleurs et pleine lune ? et ? Marche du peuple de la Styrie ?, interprétées par le Groupe de musique folklorique du Centre culturel de Zhenjiang et des étudiants au Conservatoire Johann-Joseph-Fux, à Graz.

Dans son discours, Martin Polaschek s’est dit très honoré de constater que l’Institut Confucius de l’Université de Graz organisait, encore une fois, un événement magnifique sur la culture chinoise dans cet auditorium pour l’université et les personnalités de différents milieux, permettant aux habitants de Graz de découvrir une culture différente.


Martin Polaschek donne son discours.

Barbara Eibinger-Miedl a émis le souhait que cette série puisse jouer un r?le promoteur pour le développement de la Styrie et de Wenzhou dans des domaines tels que l’économie, la culture et le tourisme.


Barbara Eibinger-Miedl prononce son discours.

Chen Ping a prononcé un discours en allemand. Il a salué cette coopération de haute qualité, en espérant que davantage de projets de coopération similaires pourront être organisés à l’occasion du 50e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la Chine et l’Autriche dans deux ans. Le conseiller culturel souhaitait que l’Institut Confucius de l’Université de Graz puisse apporter une contribution à cet égard.


Chen Ping donne son discours.

Zhu Yunhua, directrice du Bureau de la culture, de la radiodiffusion et du tourisme de Wenzhou, a félicité la première projection de cette série en Autriche via une vidéo. Elle a donné une présentation concise de l’histoire et de la situation actuelle de Wenzhou, et espérait que les peuples chinois et autrichien iraient visiter les villes et régions de l’autre partie.

Par la suite, Barbara Eibinger-Miedl, Martin Polaschek, Chen Ping et le directeur de l’Institut Confucius, Chen Wanjie, ont annoncé ensemble la diffusion de la série ? La Styrie rencontre Wenzhou ? en Autriche.


Cérémonie pour la première projection

Les invités d’honneur et spectateurs ont regardé des extraits remarquables de ? La Styrie rencontre Wenzhou ?. Dans la série, Martina, jeune fille originaire de la Styrie et issue de l’Institut Confucius de l’Université de Graz, et Huang Lei, jeune homme originaire de Wenzhou, ont parcouru les boulevards et les rues de ces deux endroits pour découvrir les cultures chinoise et autrichienne. A Wenzhou, Martina porte du qipao, apprend l’opéra Ouju, fabrique des objets traditionnels inscrits sur la liste du patrimoine culturel immatériel et déguste de la cuisine chinoise, alors que Huang Lei va à la Styrie pour déguster du vin, apprécier l’opéra, faire du ski alpin et découvrir l’esprit de chevalier dans la localité.

Martina a partagé avec les spectateurs ses expériences lors du tournage et son impression pour Wenzhou. Chen Wanjie, qui est concepteur, dramaturge et coordinateur général de cette série, a parlé à c?ur ouvert son intention initiale de lancer et de concevoir cette coopération, ainsi que sa vision pour la coopération sino-autrichienne. Il a raconté ses expériences précieuses accumulées au cours de son travail depuis une trentaine d’années pour donner des propositions aux jeunes sur place. Selon lui, l’Institut Confucius de l’Université de Graz, qui sert depuis toujours de pont pour les échanges et la coopération entre les différents milieux chinois et autrichiens, continuera d’apporter sa contribution dans ce domaine.

Lors de la cérémonie pour la première projection, le Groupe de musique folklorique du Centre culturel de Zhenjiang a présenté un ensemble de musique folklorique chinoise, un solo de pipa, un solo de fl?te et des chansons folkloriques. La musique traditionnelle autrichienne exécutée par des étudiants au Conservatoire Johann-Joseph-Fux était aussi excellente. Les mélodies chinoises et autrichiennes retentissaient dans l’auditorium en faisant enivrer les spectateurs.


Au cours du spectacle

Une télévision locale de Graz a relaté cet événement.

?
mot clé:

Nouvelles concernées

?
?
?
?